Clust'art

This WordPress.com site is the bee's knees

Outils : L’e-commerce avec peu de moyens

Internet a démultiplié les possibilités en terme de publicité. Aujourd’hui, il ne suffit plus d’avoir une boutique en ligne et une page Facebook, le nec plus ultra, c’est le storytelling transmédia. En clair, embarquer dans votre univers grâce à une histoire, racontée sur plusieurs supports, si possible en faisant interagir le public. Le but? Captiver (ou même capturer!)le spectateur pour l’amener vers votre e-shop. Il s’agit de fournir du contenu, de susciter une expérience qui ne se limite plus au seul produit. Intrigué? C’est par ici!

L’interactivité reste en tout cas une valeur sûre, comme ce film de la marque Only, où le public est amené à faire des choix décidant de la suite du récit, et peut cliquer sur les vêtements des protagonistes pour avoir plus d’informations sur les produits.

Et l’e-commerce dans tout ça?

Revenons à nos moutons. Si les grands du marketing prônent en effet cette stratégie transmédias comme arme ultime de conquête des e-shoppers, l’e-shop peut parfois être une première source de difficultés pour le créateur doté de peu de moyens. Un site internet coûte cher, d’autant plus si celui-ci prend en charge toutes les fonctionnalités d’e-commerce (panier, moteur de recherche, paiement, etc). Ainsi, on peut être amené à se contenter d’un blog « vitrine » destiné à susciter le contact direct avec les acheteurs potentiels, ou de sites comme ledressing.be, sur lesquels il peut être difficile de se démarquer.

Clust’art se propose donc de vous faire part des dernières alternatives tendances!

– Store Tab sur Facebook : il est clair aujourd’hui que les médias sociaux sont une part importante dans la communication d’une marque. Mais Facebook développe des outils afin de devenir également un canal de vente.

Plutôt que d’avoir une page Facebook pour promouvoir votre marque, un blog vitrine ou un site de vente, Store Tab vous permet de réduire les étapes vers l’acte d’achat. Il est en effet reconnu qu’en e-commerce, il y a perte de clients potentiels à chaque étape vers l’achat final. Ici, le fonctionnement est très simple et la création se déroule en 4 étapes : création (communiquer les données de base telles que la monnaie, le nom, etc.), importation des données (via un site préexistant ou manuellement, et c’est là tout l’intérêt si vous n’avez pas d’e-shop!), personnalisation et enfin analyse des résultats.

L’application est disponible en version gratuite et premium à cette adresse : https://www.facebook.com/store.tab?ref=ts

– The Fancy : ce petit nouveau (du moins dans sa version française), conjugue e-commerce et curation. L’avantage, c’est que contrairement à de l’e-commerce classique, où l’acheteur cherche généralement un produit bien précis, ici la place est laissée au conseil et à la découverte.

Vous parcourez des pages de visuels sélectionnés par des « trendsetters » et vous avez la possibilité de les « fancy’d » afin de les mettre dans votre propre collection de visuels, qui est partageable sur d’autres médias sociaux. L’intérêt, c’est que dès qu’une marque est identifiée (et présente sur le site, cela va de soi), elle en est avertie et a alors la possibilité de créer un lien qui renvoie vers son e-shop. 

Si les partenaires privilégié de Fancy sont bien sûr de grandes enseignes, un peu d’imagination devrait vous permettre de vous l’approprier! Voici dans cet article les détails du fonctionnement de Fancy.

– Tumblr : cet hybride entre blog, Twitter, Flick et bien d’autres serait, selon les spécialistes, en train de gagner en importance dans la promotion des marques. Très simple d’utilisation, il doit cependant se manipuler avec précaution afin d’être efficace.

Tout d’abord, un tumblr ne peut être une simple vitrine pour des informations déjà diffusées sur d’autres canaux. Il sera plus adéquat pour soutenir un évènement, une activité ou un produit particulier. Bref, le Tumblr, c’est l’occasion de se lâcher et d’offrir du contenu qu’on ne trouve pas ailleurs. Pour vous aider à créer un tumblr efficace, voici une étude relayée par Influencia sur les bons usages d’un Tumblr par les marques.

Bien connaître ses consommateurs

Etre présent en ligne nécessite enfin de bien connaître les habitudes des e-shoppers. Voici donc un petit coup de pouce grâce au site Vente-privée.com, qui propose une enquête sur les tendances de l’e-shopping en Europe, source non négligeable d’informations sur vos clients potentiels! (et si vous voulez, en voici les grandes lignes par ici)

Envie de plus de news tendances? Suivez-nous sur https://www.facebook.com/Clustart

Les photographies sont la propriété des articles cités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le octobre 29, 2012 par dans Outils, et est taguée , .
%d blogueurs aiment cette page :