Clust'art

This WordPress.com site is the bee's knees

Les expériences littéraires du web

Alors que près de la moitié de la population américaine consomme des ebooks, les études montrent qu’ils ne représentent que 2% du marché du livre en France, même si les chiffres sont en hausse. Il faut par contre constater que, tant en français qu’en anglais, les rapports entre littérature et numérique peuvent produire plus qu’un livre numérique. La preuve en quelques exemples.

WebTrip Comics : Cela a commencé par un partenariat entre l’association Lyon BD, l’ECAM et l’école Centrale de Lyon (deux écoles d’ingénieurs) et L’Express. Depuis le 18 avril 2012, 12 auteurs de 10 pays différents ont la possibilité de raconter les aventures de Jules, jeune artiste bohème et de Romane, étudiante en mathématique, depuis Lyon, leur point de départ. Le projet est ouvert aux étudiants, aux amateurs et aux professionnels, et tous les genres sont acceptés. Seule contrainte, l’épisode doit se dérouler là où l’auteur réside. Chacun y amène donc son univers, pour une navigation qui se révèle multiple : vous pouvez lire les épisodes par ordre chronologique, en suivant un personnage, ou par géolocalisation.

logo

BlookUp : « Blooks », contraction de « Blog » et « Book ». BlookUp est un site destiné à la création, la promotion et la publication de Blooks, des livres de blogs. Le digital se rematérialise donc. L’objectif de ses créateurs? « Valoriser le travail des blogueurs à travers un objet réel et culturellement établi ». L’outil est là, ne manque plus que le style!

Memeoirs : vous avez la plume facile et un échange particulièrement mémorable avec un ami? Vous voulez garder un trace physique de votre correspondance amoureuse (par mail bien sûr, mais toutes nos félicitations si vous écrivez toujours des lettres d’amours!)? Grâce à Memeoirs, vous pouvez vous connecter à votre boîte mail et  y choisir la correspondance que vous souhaitez voir imprimée. Le titre et la couverture, vous les créez également. Dans le même style, il existe également l’application Facebook Social Memories, qui vous permet d’imprimer votre album photo à partir de votre profil.gallery_9

Bookstory : Plus proche d’un réseau social, vous pouvez y créer si vous le voulez votre profil littéraire. Mais vous pouvez surtout y télécharger gratuitement ou de manière payante selon la quantité, des manuscrits dont vous postez la critique sur Bookstory. Tout n’y est pas publié, puisque le site dispose d’un comité éditorial pour décider des manuscrits qui sont mis en ligne ou non. Ensuite, le livre physique n’est pas oublié puisque les manuscrits les plus appréciés peuvent être proposés par Bookstory à des maisons d’édition.Screenshot-bookstory-600x306

Textopoly : Le Textopoly est un outil d’écriture en ligne, sur lequel chacun peut publier des textes et des images, en les agençant librement dans un espace virtuel. Il est destiné à la création artistique et littéraire et propose aussi au lecteur de dessiner son propre chemin à travers les contributions présentes sur le site.

Terminons avec The Naked Writer Project : En utilisant Google Drive, Silvia Hartmann permet aux internautes de voir son roman intitulé  » The Dragon Lords » s’écrire en temps réel. Ceux-ci sont prévenus via les réseaux sociaux quand l’auteur est sur le point de se mettre au travail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le janvier 14, 2013 par dans Littérature, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :